Accueil News Living environment

Living environment


Envoyer à un ami


Mesures de restrictions d'usage de l'eau dans l'ensemble du département de la Haute-Vienne

Arrêté portant prescription des mesures de restrictions d'usage de l'eau dans l'ensemble du département de la Haute-Vienne

Téléchargez l'arrêté préfectoral du 8 août 2018

Envoyer à un ami


Les aménagements préparatoires au chantier de réhabilitation, portés par la Ville de Limoges, se poursuivent du 23 juillet au 31 août 2018.

Il s’agit maintenant de nettoyer et recouvrir les vestiges de l’abbaye Saint-Martial pour les protéger le temps des travaux de la place.

À partir du 23 juillet, les vestiges de l’abbaye Saint-Martial, situés place de la République, seront nettoyés et couverts afin de les protéger
durablement pendant les travaux qui seront réalisés à la rentrée.

Le matériau retenu pour ce remblaiement est la pouzzolane, une roche volcanique et poreuse incompressible mais assez légère pour assurer une protection des fouilles sans risquer de les abîmer. Ce paillage minéral sera retiré à la fin des travaux, lors de la valorisation des vestiges.

La réalisation de cette opération minutieuse sera faite par l’enteprise Siorat.

 


En raison de cet aménagement, des perturbations sont à prévoir :

> Au niveau du stationnement sur la place Fournier (du 23 juillet au 24 août),
> Au niveau de la circulation dans la rue porte Tourny et sur la place Fournier (du 23 juillet
au 17 août - le plus fort de l’impact étant du 30 juillet au 17 août).

 

Envoyer à un ami


Dimanche 26 août 2018 de 14 h 30 à 20 h 30 au parc d'Auzette

Dimanche 26 août de 14h30 à 20h30, la Ville de Limoges organise plusieurs animations au parc d’Auzette dans le cadre de l’exposition estivale « Aux 4 vents » : visite guidée avec les jardiniers de la Ville, contes, ateliers, mais aussi projection en plein air du film Les Saisons.


Pour cette exposition, le parc d’Auzette accueille plusieurs installations éphémères sur le thème de la terre et des sols : la terre comme habitat (avec une prairie fleurie dédiée à la biodiversité et des hôtels à insectes) ; la terre comme support fertile (avec des plates-bandes
présentant des cultures d’ici et d’ailleurs comme le quinoa) , et la terre comme medium artistique (avec trois oeuvres inspirées du Land Art réalisées par les jardiniers de la Ville).



Le dimanche 26 août de 14h30 à 20h30, plusieurs animations gratuites sont proposées au parc,

à commencer par une visite guidée du jardin avec les jardiniers de la Ville. Entourés de sculpteurs et de conteurs, les visiteurs pourront également mettre les mains dans la terre, modeler divers objets et réaliser une hutte participative. Le public assistera au montage d’un mur en pierres sèches et pourra découvrir les différents types de sols, la diversité de la faune et dénicher des conseils pour une culture plus respectueuse…
Vers 20h30, aura lieu une projection en plein air du documentaire Les Saisons de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud (durée : 1h37).

 


Une itinérance végétale jusqu’au 23 septembre

Pour célébrer le renouvellement de son label 4 fleurs au concours des Villes et villages fleuris, la Ville de Limoges a choisi de décliner l’exposition estivale des espaces verts autour du chiffre 4 : 4 lieux (place Franklin-Roosevelt, parc de l’Aurence I, parc d’Auzette et parc du Mas-Jambost) consacrés aux 4 éléments (le feu, l’eau, l’air et la terre) pour mettre à l’honneur les 4 fleurs.

Trois itinéraires ont été imaginés au départ de la place Franklin-Roosevelt pour permettre aux visiteurs de découvrir le patrimoine végétal et bâti remarquable en reliant à pied, en vélo, en bus les 4 sites. Les visiteurs peuvent retrouver ces parcours dans une carte détachable située en page centrale du programme de l’exposition(disponible à l’hôtel de ville et téléchargeable (ci-dessous).
Une carte intractive a également été créée pour guider les visiteurs d’un site à l’autre via leur smartphone grâce au QRCODE figurant sur l’affiche et sur le programme. Cette carte les renseigne aussi sur les arbres et les bâtiments remarquables qu’ils croiseront au fil de leur balade.


Restauration sur place possible (food truck).
/Espaces verts Limoges


 

Envoyer à un ami


Une itinérance végétale à découvrir du 15 juin au 23 septembre 2018

Pour célébrer le renouvellement de son label 4 fleurs au concours des Villes et villages fleuris, la Ville de Limoges a choisi de décliner  l’exposition estivale des espaces verts autour du chiffre 4 : 4 lieux consacrés aux 4 éléments pour mettre à l’honneur les 4 fleurs. Au travers d’une itinérance végétale, les habitants pourront (re)découvrir le patrimoine arboré et bâti : la place Franklin-Roosevelt, le parc de l’Aurence I, le parc d’Auzette et le parc du Mas-Jambost.


Intitulée « Aux 4 vents », l’exposition s’articule autour des 4 éléments (le feu, l’eau, l’air et la terre) déclinés chacun sur l’un des quatre sites retenus. Semées aux quatre vents, des prairies fleuries habillées de décors thématiques ont été spécialement conçues dans les jardins du feu (Franklin-Rossevelt), de l’eau (Aurence I), de la terre (Auzette) et du vent (Mas-Jambost).


Trois itinéraires ont été imaginés au départ de la place Franklin-Roosevelt pour permettre aux visiteurs de découvrir le patrimoine végétal
et bâti remarquable en reliant à pied, en vélo, en bus les 4 sites. Les visiteurs peuvent retrouver ces parcours dans une carte détachable située en page centrale du programme de l’exposition (disponible à l’hôtel de ville et en téléchargement).

 


Une carte intractive a été également créée pour guider les visiteurs d’un site à l’autre via leur smartphone grâce au QRCODE figurant sur l’affiche et sur le programme. Cette carte les renseigne aussi sur les arbres et les bâtiments remarquables qu’ils croiseront au fil de leur balade.

 

Quatre grands temps forts

 

• Dimanche 17 juin de 10h à 19h place Franklin-Roosevelt



visite guidée du jardin avec les jardiniers de la Ville. Entre contes et jongleries de feu, essayez d’allumer un feu sans allumette. Participez aux divers ateliers et démonstrations et créez votre médaillon émaillé, votre photophore en vitrail ou encore émaillez un objet en terre cuite. Retrouvez également quelques activités scientifiques et découvrez l’histoire des arts du feu…

 

 

 


• Dimanche 22 juillet de 10h à 19h parc de l’Aurence I



visite guidée du jardin avec les jardiniers de la Ville. Contes, légendes et petites expériences scientifiques... Venez vous initier au pilotage d’un bateau (modélisme) ou encore essayer le simulateur de pêche. Testez votre palais et tentez de reconnaître les eaux qui vous sont proposées à la dégustation. Dénichez des petites astuces pour arroser vos plantes sans gaspiller l’eau ou encore découvrez des rivières du Limousin…

 

 

 

• Dimanche 26 août de 14h30 à 20h30 parc d’Auzette


visite guidée du jardin avec les jardiniers de la Ville. Entourés de sculpteurs et de conteurs, venez mettre les mains dans la terre, modelez divers objets et réalisez une hutte participative. Assistez au montage d’un
mur en pierres sèches. Découvrez les différents types de sols, la diversité de la faune et dénichez des conseils pour une culture plus respectueuse…
Vers 20h30, projection en plein air Les saisons de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud (documentaire long métrage - 2016 - 1h37).

 



• Dimanche 23 septembre de 10h à 19h parc du Mas-Jambost


visite guidée du jardin avec les jardiniers de la Ville. Au milieu de bulles de savon et de petites expériences scientifiques, venez admirer une collection de boomerangs et de cerfsvolants. Confectionnez le vôtre et apprenez à l’utiliser. Fabriquez et jouez avec des avions en papier et des Koinobori (manche à air en forme de carpe). Découvrez des contes du vent, le disc golf (frisbee). Initiezvous à la qualité de l’air de votre habitation et fabriquez des produits ménagers respectueux de l’environnement. Observez également les oiseaux et écoutez leur chant pour les reconnaître.

 



/Espaces verts Limoges

 

Envoyer à un ami


Le réseau de chaleur du Val de l’Aurence s’étend à La Bastide.

Des travaux sont entrepris sur le réseau de chaleur du Val de l’Aurence afin de l’étendre jusqu’à La Bastide. Ojectif ? 8 km de réseau supplémentaire qui vont permettre à 3 500 équivalents-logements de profiter d’une énergie verte à un prix plus attractif. Cette opération, qui s’achèvera en septembre, permettra également d’économiser le rejet de 6 000 tonnes de CO2 par an.

La Ville de Limoges organise la distribution de chaleur, vers plus de 13 000 équivalents-logements, via principalement les réseaux du Val de l’Aurence et de Beaubreuil, et en complément grâce à celui de l’hôtel de ville.

Le réseau de chaleur du Val de l’Aurence a connu, ces dix dernières années, des évolutions majeures avec la mise en service en 2012 d’une centrale biomasse, qui produit électricité et chaleur à partir de plaquettes forestières issues de la filière bois locale. Cette centrale a permis des extensions progressives du réseau au Nord jusqu’à Beaublanc, au Sud jusqu’au CHU, et en 2016 jusqu’au quartier Bellevue.

Le réseau du Val de l’Aurence, long de 18,3 km et comprenant 71 sous-stations, représente un réseau très important de chauffage et d’eau chaude. Il distribue plus de 100 GWh d’énergie (soit environ 10 000 équivalents-logements). Ces trois dernières années, ce réseau a reçu le label éco-réseau chaleur délivré par l’association Amorce.

Afin que davantage d’usagers bénéficient de cette énergie verte au prix attractif, des travaux d’extension du réseau en direction de La Bastide sont entrepris depuis septembre dernier. Entre 22 et 27 immeubles de logements collectifs (ou de bâtiments publics) vont être raccordés grâce aux 8 km de réseau actuellement créés et bénéficieront ainsi d’une réduction de leur facture de chauffage de 10 %.

40 GWh de consommation de gaz vont être remplacé à 80 % par de la biomasse, soit une réduction de 6 000 tonnes de rejet de C02 par an. Ces 8 km d’extension représentent un accroissement du réseau de 40 % pour un investissement de 7,5 millions d’euros porté par le délégataire de la Ville, la société Dalkia.

Cette opération d’extension consiste en la pose de deux tuyaux calorifiques de 350 mm de diamètre, à environ 1,50 m de profondeur, au départ de la chaufferie biomasse jusqu’à La Bastide via la caserne Beaublanc, l’hôtel de police, la gendarmerie et le quartier de La Brégère.

 

Calendrier prévisionnel des travaux :

• Jusqu’au 28 mai : les travaux se dérouleront rue Mignet.

• Jusqu’au 31 mai : rue Jean-Macé.

• Du 14 mai au 6 juin : de la passerelle du collège André-Mauroy à la chaufferie biomasse. Pour cela, les traversées du carrefour d’Oradour seront réalisées de nuit (entre 21h et 5h).

• Du 14 mai au 20 juillet : avenue Émile-Labussière (le carrefour Labussière/Téophile-Gautie a déjà été réalisé).

• Du 14 mai au 15 juin : rue Jean-Louis -Paguenaud.

• Du 25 mai au 27 juillet : rue Montgolfier et allée Blériot.

• Du 1er juin au 26 juillet : rue de Strasbourg.

• Du 4 juin au 13 juillet : rue de Céramique (le carrefour Céramique/Victor-Thuillat a déjà été réalisé).

• Du 18 juin au 13 juillet : rue de New-York.

• Du 2 juillet au 10 août : boulevard Clemenceau et rue Henri-Matisse.

• Du 16 juillet au 24 août : avenue Montjovis.

• Du 23 juillet au 17 août : avenue du Général-Leclerc.

• Du 3 au 15 septembre : jardin Ronsard. Parallèlement à ce chantier d’extension, le plus ancien et le plus important tronçon (qui achemine la chaleur vers le Val de l’Aurence Nord) est remplacé le long de l’avenue VincentAuriol.

Envoyer à un ami


La Ville de Limoges s’est engagée depuis plus de 15 ans dans une démarche incitative afin d’améliorer le paysage urbain de son centre-ville historique. Cette action a permis un embellissement significatif du centre ancien grâce à la rénovation de plus de 1 700 façades.

En parallèle, la Ville s’est engagée ces deux dernières années dans une politique de transformation urbaine forte (rues piétonnes, Halles Carnot, place de la République et Halles centrales).

Cependant, malgré ces actions, un grand nombre de façades en mauvais état continue de nuire à l’image du centre-ville et nécessite des travaux de rénovation.

Forte de ce constat, la Ville souhaite s’inscrire dans une démarche plus volontariste et ainsi, conformément au Code de la Construction et de l’Habitation (chapitre II – Articles L.132-1 à 5, L.152-1 et R.132-1) elle a décidé la mise en œuvre d'une première Campagne de ravalement obligatoire des façades par délibération du Conseil Municipal en date du 3 avril 2018.


Le périmètre retenu est le suivant :
- La rue du Clocher
- La rue du Temple
- La rue du Consulat
- La rue Ferrerie
- La place Saint Michel
- La rue Charles Michels
- La rue des Allois
- La rue de la Providence

Toutefois, conscient des efforts demandés et afin d’accompagner les propriétaires concernés, un règlement de soutien financier a été mis en place en application préalable de la mesure de ravalement obligatoire.
Celui-ci permettra, durant une période de 14 mois à compter de la notification aux propriétaires, de leur attribuer une subvention de 30% puis 10% selon la date d’engagement des travaux.
Passé ce délai, ils seront soumis à la procédure de ravalement obligatoire.

 

Téléchargez :

La délibération du conseil municipal

Le règlement de soutien financier

Envoyer à un ami


Les travaux en surface débutent le 14 mai par le déplacement d’un poste de transformation électrique Enedis.

Si le projet d’aménagement porté par la Ville devrait commencer à l’automne 2018, des travaux anticipés sont déjà menés. Depuis le mois de février, la société Indigo réalise des aménagements de sécurité et de mise aux normes du parking République.

De même, à partir du 14 mai, des travaux vont être lancés en vue de déplacer le transformateur électrique (qui alimente le quartier) actuellement situé dans l’entrée du parking souterrain : des travaux de terrassement jusqu’au 4 juin rue de la Terrasse pour accueillir le nouveau transformateur, qui sera installé par Enedis à l’arrière de la sortie piétonne du parking (face à l’ascenseur qui permet d’accéder à Monoprix et au parking) ; ils seront suivis par des travaux de réalisation des tranchées de raccordement du réseau éléctrique (pour une durée prévisionnelle de six semaines). Le transformateur sera intégré définitivement à l’édicule de sortie du parking qui sera réalisé dans le cadre des travaux d’aménagement de la place.

 

Courant juin, une vingtaine de jardinières seront également mises en place pour habiller les palissades le long de la rue Saint-Martial. Par ailleurs, cet été, les vestiges de l’abbaye vont être débâchés, nettoyés puis comblés par un paillage minéral, la pouzzolane, pour être mieux protégés durant les travaux de la place. De par ses spécificités (et notamment sa légèreté), la pouzzolane pourra aisément être retirée pour la deuxième étape du chantier dédiée à la création de la halle et à la mise en valeur des fouilles.

Envoyer à un ami


La ville de Limoges rappelle qu'un nouvel arrêté municipal modifie les horaires autorisés pour les travaux de jardinage et de bricolage depuis février 2017.

Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer des nuisances sonores portant atteinte à la tranquillité du voisinage, tels que pompes d’arrosage, tondeuses à gazon, motoculteurs, débroussailleuses tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies ... sont interdits, en dehors des horaires suivants :


- Du lundi au vendredi : 8h30 - 12h et 14h30 - 19h30
- Samedi : 9h- 12h et 15h - 19h
- Dimanche et jours fériés : 10h - 12h



Le Service Communal d’Hygiène et de Santé de la Ville de Limoges, dans le cadre de ses missions et des pouvoirs de Police du Maire, traite l’ensemble des réclamations des administrés de la Ville de Limoges relatives aux nuisances sonores.

 

Renseignements
Direction sécurité prévention salubrité
Service communal d’hygiène et de santé
Tel. : 05.55.10.56.52

Téléchargez l'arrêté municipal

 

Envoyer à un ami



La ville de Limoges utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies sur les sites de la ville de Limoges.

En savoir plus