Accueil News Living environment

Living environment


Envoyer à un ami


Des démonstrations gratuites de taille de pierre à partir du 17 octobre

Alors que le chantier de réhabilitation du jardin d’Orsay a débuté en septembre avec des travaux de restauration à l’état d’origine des escaliers des entrées magistrales place Winston-Churchill et rue des Arènes, des démonstrations des métiers de taille de pierre et de maçonnerie seront proposées tous les mercredis après-midi de 14h à 17h, à partir du 17 octobre et jusqu’à fin novembre, sous le kiosque du jardin d’Orsay.

Ces démonstrations gratuites, commentées par des professionnels, sont organisées à l’initiative conjointe de la Ville de Limoges, de l’entreprise Blanchon (qui réalise les travaux de restauration des entrées actuellement en cours) et de la Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment. Elles s’adressent au tous, et notamment aux jeunes souhaitant découvrir ces métiers.

 

© Antoine TAVENEAUX

Envoyer à un ami


Une réunion d'information auprès des riverains et commerçants

Les travaux d’aménagement de la rue Montmailler à Limoges débuteront en janvier 2019, pour une durée d’environ 12 mois. Cette opération a pour finalités la redynamisation de cette rue commerçante de la ville-centre et l’amélioration du cadre de vie.

Aussi, dans un objectif d’information et afin de recueillir les avis de chacun, le président de la Communauté d’Agglomération Limoges Métropole, Gérard Vandenbroucke et le maire de Limoges, Emile-Roger Lombertie ont reçu, le 10 octobre, les habitants et commerçants de la rue Montmailler, concernés par les travaux.


Les enjeux du réaménagement :

Le partage des espaces (piétons, voitures, vélos) en donnant la priorité aux modes doux par la mise en place d’une zone 30, de plateaux surélevés, d’un plus large espace pour la déambulation, une circulation autorisée pour les vélos en double sens…

La requalification de la rue et la valorisation du bâti avec l’utilisation de matériaux qualitatifs (pavés granit sur les trottoirs et terrasses), un éclairage en façade…

La redynamisation de cet axe majeur et la pérennisation de ses commerces par la création de terrasses côté pair.

Afin de donner à cet axe historique de la ville un nouveau visage, l’opération d’aménagement comprendra des travaux de branchements de gaz, d’eau potable, d’éclairage public, de réseaux secs (ENEDIS), de voirie avec la réfection complète de la rue et des trottoirs.

 

Un médiateur au service de tous :

Pour faciliter les différents échanges durant la période des travaux, la Communauté d’agglomération Limoges Métropole a fait le choix de nommer un médiateur de chantier tout au long de l’opération. Il aura un rôle d’intermédiaire entre les différentes parties concernées par l’opération : riverains, commerçants…

 

Une commission d’indemnisation pour les commerçants :

Afin de prendre en compte rapidement l’impact des travaux sur le chiffre d’affaires des commerces concernés, Limoges Métropole qui avait initié la mise en place d’une commission d’indemnisation lors des travaux des rues piétonnes du centre-ville de Limoges appliquera à cette rue, le même dispositif.

L’opération, dont le coût estimatif et prévisionnel à ce stade de l’opération, en phase préalable au lancement des consultations, s’établit à 750 000 euros TTC, sera cofinancée par la Communauté d’Agglomération Limoges Métropole et la Ville de Limoges.

La répartition s’effectuant sur la base des compétences de chacune.
-    La Communauté d’agglomération Limoges Métropole prendra en charge l’ensemble des travaux de voirie / eaux pluviales pour 492 000 euros.
Montant global : 492 000 euros TTC = 65.5 % du montant global des travaux

-    La Ville de Limoges prendra en charge l’ensemble des travaux d’eau potable pour 114 000 euros, d’éclairage public pour 40 000 euros et de mise en œuvre de pavés pour 104 000 euros.
Montant global : 258 000 euros TTC = 34.5 % du montant global des travaux

Envoyer à un ami


du chauffage pour 15 équipements publics et 3 000 logements supplémentaires

Transition énergétique au cœur de Limoges : mise en service du réseau de chaleur renouvelable du Val de l’Aurence à La Bastide.


Emile Roger Lombertie, Maire de la ville de Limoges, représenté par Jean-Marie Lagedamont, adjoint au maire en charge des réseaux urbains et Valérie Patron, Directrice Régionale de Dalkia Sud-Ouest, ont inauguré ce jour la nouvelle extension du réseau de chaleur biomasse de Limoges permettant ainsi de chauffer 15 équipements publics et 3 000 logements supplémentaires, et de réduire la facture de chauffage de 10 % en moyenne.

Les travaux d’extension du réseau de chaleur du Val de l’Aurence vers La Bastide, qui ont duré moins d’un an, sont terminés. Le réseau de chaleur du Val de Laurence s’étend désormais sur 26,5 km grâce à cette nouvelle antenne de 8,2 km qui relie la chaufferie centrale du réseau de chaleur située sur le boulevard du Mas Bouyol au quartier de La Bastide. La Poste, la Gendarmerie Jouan, la Résidence la Fontaine, les Résidences de Limoges Habitat (La Bastide, La Brégère, Le Mas Loubier, Strasbourg) ainsi que différents bâtiments communaux de la ville de Limoges figurent parmi les nouveaux abonnés les plus emblématiques.
Alimenté à près de 80% par du bois-énergie, ce réseau de chaleur éco-vertueux permettait déjà d’offrir une chaleur renouvelable à un prix compétitif à plus de 10 500 équivalents-logements*, et maintenant à plus de 14 000. Au total 128 GWh/an de chaleur sont produits chaque année pour fournir le chauffage et l’eau chaude sanitaire aux 100 bâtiments raccordés.
Cette extension dont l’investissement s’élève à 8,3 M€ a été réalisée par Dalkia et des entreprises locales, avec le soutien de l’ADEME, du FEDER et de la Région Nouvelle Aquitaine. Cela permet d’éviter le rejet de 3 340 tonnes de CO2 (l’équivalent de plus de 1 800 voitures en circulation sur la ville de Limoges**).

« Dans un contexte de précarité énergétique, les nouveaux abonnés vont bénéficier de ce service public, non seulement écologique, mais aussi compétitif avec une baisse de la facture de chauffage et d’eau chaude sanitaire, pour les usagers, de l’ordre de 10 % » se félicite le Maire de Limoges.
« Nous remercions la ville de Limoges pour sa confiance. Dalkia est fier d’être à ses côtés pour lutter contre le changement climatique, à travers l’extension de ce réseau de chaleur renouvelable » précise Valérie Patron.


*la consommation d’un équivalent-logement équivaut à la consommation moyenne d’un logement de 70 m2

Chiffres clés

  • Plus de 14 000 équivalents logements chauffés
  • 26,5 km de réseau au total
  • Près de 80 % de chaleur renouvelable pour alimenter le réseau
  • 10 % de réduction de la facture de chauffage pour les usagers
  • 3 340 tonnes de CO2 évitées, comme si on retirait plus de 1 800 voitures de la circulation*

Envoyer à un ami


En raison du démarrage des travaux place de la République, le conseil municipal a adopté, le 27 septembre 2018, la création d’un forfait unique de stationnement sur le parc du Champ-de-Juillet à compter du 1er octobre.

Le chantier de réaménagement de place de la République va entrer dans sa phase opérationnelle début octobre, avec notamment des travaux rues Fitz James et Terrasse qui entraîneront la coupure de la circulation et la neutralisation des places de stationnement.

Pour maintenir l’accessibilité aux commerces du centre-ville, un report du stationnement vers des zones présentant des réserves de capacité va être organisé dès le 1er octobre avec l’instauration d’un forfait unique à 1,50 € permettant de stationner toute la journée sur le parking du Champ-de-Juillet.

Pour les places circonscrites à l’intérieur de l’aire de stationnement du Champ-de-Juillet :

• la période de stationnement payant demeure identique à celle pratiquée sur reste de la voirie : du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h (stationnement gratuit les dimanches et jours fériés) ;
• le stationnement des résidents reste possible (via l’abonnement à 15 €/mois).

Cette tarification est en vigueur pendant toute la durée des travaux de la place de la République.
Les autres tarifications des zones Rapido et Tempo restent quant à elles inchangées.

Envoyer à un ami


Découvrez la future place de la République en 3 D

A l'occasion du lancement des opérations en surface du chantier de réhabilitation de la place de la République débuté le 24 septembre 2018, la ville de Limoges vous propose de mieux appréhender le projet grâce à une double visite virtuelle sous forme de visite 3D et de vidéo.

 

 

Consultez  la visite en 3 D du projet

 



Ces travaux concernent dans un premier temps la réfection des canalisations d’eau. Des travaux de voirie seront menés dans un second temps rue Fitz-James ; puis suivront le retrait des jardinières impasse Fitz-James et de la fontaine au centre de la place dans les prochaines semaines.
Simultanément, les travaux de renforcement du parking se poursuivent. Ces lourds travaux font suite aux installations et mises en conformité réalisées par Indigo cette année. Indispensables pour soutenir le tapis de lumière qui viendra illuminer la place, ils se termineront à l’automne 2019.

Circulation et stationnement

Dans le cadre de ces travaux, la rue Fitz-James est fermée au stationnement et à la circulation. Les riverains et les livreurs peuvent emprunter, de 6h à 11h, la rue de la Terrasse mise provisoirement en double sens (Téléchargez les plans des travaux).

Le parking République reste ouvert (accès boulevard Carnot uniquement), mais des impacts en matière de stationnement sont prévus. Aussi, les automobilistes peuvent se rendre au parking Jourdan (550 places) dont l’accès voiture, rue du Maupas, se situe à 2 minutes en voiture du Carrefour Tourny et dont l’accès piéton, place Jourdan, est à 3 minutes à pied de la place de la République. Les automobilistes peuvent également stationner au parking du Champ-de-Juillet.

La Ville de Limoges présentera, lors du conseil municipal du 27 septembre 2018, une délibération pour la création d’un forfait unique de stationnement sur le parc du Champ-de-Juillet, forfait unique au tarif de 1,50 € permettant ainsi de stationner toute la journée sur le parking du Champ-de-Juillet.

Un médiateur à l’écoute des habitants

Pour faciliter les échanges avec les riverains durant la période des travaux, la Ville a nommé un médiateur : Roland Caffort. Il est à l’écoute des Limougeauds pour leur apporter des éclairages, répondre à leurs questions et pallier leurs craintes quant au déroulement du chantier.

Dès le 26 septembre, Roland Caffort tient une permanence à la maison du projet le mercredi matin de 10h à 12h. Des rendez-vous peuvent être organisés sur place (19 place de la République/05 55 45 86 20). Il est joignable au 06 98 98 53 58 ou par mail à mediateurplace-republique@ville-limoges.fr

 

 

le rendu final

 

Plus d'infos sur le site de la nouvelle place de la République

Envoyer à un ami


Lors du conseil municipal du 27 juin, le projet de réhabilitation du jardin d’Orsay a été adopté avec la volonté de réaffirmer sa valeur historique, tout en y incluant des équipements contemporains. Ce chantier de réaménagement a démarré lundi 10 septembre avec des travaux de restauration à l’état d’origine des escaliers des entrées magistrales place Winston-Churchill et rue des Arènes. Des travaux délicats qui devraient s’achever à la mi-novembre.

Ces premiers travaux, qui s’élèvent à environ 654 000 € TTC, vont débuter au niveau de l’escalier de l’entrée place Winston-Churchill (le chantier ne sera établi que sur l’une des parties de l’escalier afin de ne jamais bloquer l’accès au jardin par cette entrée). Les pierres détériorées vont être remplacées à l’identique par de nouvelles pierres qui seront taillées sur place par l’entreprise Blanchon. Auparavant, une analyse des pierres d’origine a été réalisée afin de les échanger avec des pierres comparables. Ces travaux achevés, le chantier se déplacera au niveau de l’escalier de l’entrée rue des Arènes pour la même opération (l’accès par cette entrée sera alors fermé). Parallèlement, l’entreprise Eiffage remettra en état le muret de soutènement situé à l’intérieur du jardin.

Courant octobre-novembre, des travaux de mise en accessibilité du jardin d’Orsay seront également menés avec la création d’un accès PMR place des Carmes (à gauche du Monument aux morts). Le chantier se poursuivra en 2019 avec le remplacement des éléments en ferronnerie abîmés (portails, grilles, vasques),
la restauration de l’escalier situé rue de l’Amphithéâtre, et l’insertion de balustres en céramique en lieu et place de celles manquantes.

Le projet de réaménagement du jardin d’Orsay en 8 points

Envoyer à un ami


Du 3 au 19 septembre 2018, Limoges Métropole ouvrira une enquête publique pour la création d'une nouvelle voie entre la Bastide et le Puy Ponchet avec franchissement de l'A20 sur la ville de Limoges.

D’un côté, La Bastide, quartier d’entrée de ville en pleine restructuration, et de l’autre, Le Puy-Ponchet, secteur en plein essor doté d’équipements récents de loisirs (ex : L’Aquapolis), de vie quotidienne et d’activité économique, avec la proximité d’Ester Technopole. Pour relier ces deux espaces, Limoges Métropole souhaite créer un nouveau pont dédié aux transports en commun et aux modes doux. Le but : améliorer l’accessibilité des quartiers, des équipements et des services du territoire. C’est là l’un des enjeux du Programme de renouvellement urbain à l’œuvre.

Objectifs

- Répondre à des problématiques socio-économiques, en permettant une liaison physique à l’emploi et aux activités socialement intégrantes par-delà l’autoroute,

- Répondre à des problématiques environnementales en créant un pont dédié aux transports en commun et aux modes doux, tout en préservant et en mettant en valeur l’environnement et le paysage,

- Favoriser le désenclavement par l’évolution du tracé des lignes de bus, dans la continuité du Programme de Renouvellement Urbain,

- Compléter la desserte à venir des nouvelles lignes du Bus à Haut Niveau de Service, en cohérence avec la réorganisation du réseau de transports urbains.

Ce projet, dont les travaux seront financés, le cas échéant, à 100 % par la Communauté d’Agglomération incarne le volontarisme de Limoges Métropole de renforcer les opérations d’aménagement menées dans le cadre du Programme de Renouvellement Urbain dont les premiers travaux ont débuté en 2017, afin d’apporter au quartier de la Bastide un tout nouveau visage et de nouvelles connexions avec son environnement.


Avis d'enquête publique

En application de l’article L.103-2 du Code de l’Urbanisme, afin de porter ce projet à connaissance et permettre à chacun de s'exprimer, une concertation publique préalable à son élaboration a été organisée au printemps. Limoges Métropole informe les personnes intéressées qu'une enquête publique, portant sur l'ouverture de cette nouvelle voie, se déroulera du lundi 3 au mercredi 19 septembre inclus.

Pendant toute la durée de l’enquête, un dossier et un registre d’enquête seront tenus à la disposition du public, afin que chacun puisse en prendre connaissance et consigner éventuellement ses observations, propositions et contre-propositions. Le registre ouvert à cet effet, sera disponible dans les lieux suivants :

- Communauté d’agglomération Limoges Métropole : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.

- Mairie de Limoges : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.

- Mairie annexe de la Bastide : les lundis de 13h30 à 17h30 et du mardi au vendredi de 14h à 17h30.

Une adresse mail a également été créée pour toutes les correspondances relatives à l'enquête : ep.bastide-puyponchet@sfr.fr

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le dossier d'enquête publique.

Envoyer à un ami


La Ville de Limoges qui assure la gestion du service de l’eau sur son territoire investit et réalise depuis le 9 juillet un important chantier rue du Clos Augier pour un montant de 440 000 €. L’achèvement des travaux est prévu pour fin octobre.

Ce chantier d’envergure rue du Clos Augier a pour objet le remplacement d’une ancienne conduite d’eau datant de 1934 par deux canalisations (500 mètres de conduite en fonte de diamètre 100 mm et 610 mètres de diamètre 400 mm), l’une assurant la distribution aux usagers, et la seconde étant destinée à alimenter le château d’eau du Puy Las Rodas en provenance de la station de traitement de l’eau de la Bastide. Celle-ci permettra de sécuriser la desserte du secteur hospitalier (CHU, clinique des Emailleurs...) en disposant d’une nouvelle voie d’alimentation, complémentaire à celle existante située dans la rue François Perrin.

Après avoir réalisé les marquages des réseaux enterrés afin de les maintenir visibles pendant la durée du chantier, les entreprises ont débuté les travaux par la réalisation de sondages sur les conduites existantes afin de s’assurer de l’encombrement du sous-sol et de la position réelle de ces conduites. Ce chantier suit ensuite un planning qui se décompose en deux grandes phases.

> Phase 1, du 9 juillet au 31 août, réalisée par la SOPCZ :

Pose de deux conduites de 100 mm et 400 mm de diamètre entre la rue Jules Ferry et la rue du Puy Las Rodas et pose d’une conduite de 400 mm de diamètre entre la rue du Puy Las rodas et la rue des Trois Maisons avec raccordement de cette nouvelle canalisation sur celle existante se situant à 4 m de profondeur.
Lors de cette première phase, effectuée volontairement pendant les vacances scolaires, tout a été mis en oeuvre pour ne pas perturber la circulation autour de l’école Jules Ferry et de son restaurant scolaire : ce dernier étant fermé pendant les vacances. L’activité de transport des enfants vers les centres de loisirs a été maintenue sans difficulté après concertation auprès de l’ensemble des services municipaux concernés.

> Phase 2, du 3 septembre au 31 octobre, réalisée par la SADE :

Pose de deux conduites de 100 mm et 400 mm de diamètre entre la rue Jules Ferry et la rue Armand Dutreix.
À partir de la rentrée scolaire du 3 septembre, les accès à la cantine et à l’école seront assurés dans leur configuration habituelle et sécurisés. La circulation sera possible rue du Clos Augier excepté sur le tronçon entre la rue Jules Ferry et la rue Armand Dutreix qui sera fermé durant cette deuxième phase (la rue des Horticulteurs et l’impasse du Portefaix seront ainsi mises provisoirement en impasse).
Une signalisation sera mise en place sur site.

Envoyer à un ami


Envoyer à un ami



La ville de Limoges utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies sur les sites de la ville de Limoges.

En savoir plus