Accueil News Living environment

Living environment


Envoyer à un ami


Participez à l'enquête publique du 14 janvier au 13 février 2019

Dans le cadre de la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) de la ville de Limoges, une enquête publique est organisée du lundi 14 janvier au mercredi 13 février inclus.


Claude Gombaud, commissaire enquêteur désigné par le tribunal administratif de Limoges, conduira cette enquête de manière à permettre au public de prendre connaissance du projet. Il tiendra onze permanences à l’hôtel de ville et dans les mairies annexes de Beaune-les-Mines
et Landouge.

 

Les permanences du commissaire enquêteur :

• Mairie de Limoges :

le mercredi 16 janvier de 13h30 à 17h ; le samedi 26 janvier de 9h à 12h ; le mardi 29 janvier de 8h30 à 12h30 ; le jeudi 7 février de 13h30 à 17h ; le mercredi 13 février de 13 h30 à 17h ;



• Mairie annexe de Landouge :

le mardi 15 janvier de 9h à 12h ; le mercredi 23 janvier de 9h à 12h ; le samedi 9 février de 9h à 12h ;



• Mairie annexe de Beaune-les-Mines :

le jeudi 17 janvier de 14h à 17h ; le mercredi 30 janvier de 14h à 17h ; le vendredi 8 février de 14h à 17h

Le dossier d’enquête publique relatif au projet de révision du PLU est mis à la disposition du public pour consultation, aux jours et heures d’ouverture au public, à la mairie de Limoges, siège de l’enquête publique (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h), à la mairie annexe de Landouge (du lundi au samedi de 9h à 12h) et à la mairie annexe de Beaune-les-Mines (du lundi au vendredi de 14h à 17h).


Un registre d’enquête est ouvert dans chaque mairie et permet à la population de consigner ses observations, demandes ou réclamations liées au projet, même en l’absence du commissaire enquêteur. Les courriers peuvent lui être envoyés via l’adresse de l’hôtel de ville de Limoges.

 

Ce dossier est également consultable sur

www.ville-limoges.fr (rubrique « Renseignements pratiques » puis « Annonces légales »)


À noter : la compétence PLU a été transférée en mars 2017 à la Communauté d’agglomération, devenue au 1er janvier 2019 Communauté urbaine. Néanmoins, la Ville de Limoges poursuit par convention avec Limoges Métropole, la révision engagée en 2012, jusqu’à l’approbation définitive du document révisé qui devrait intervenir durant l’été.

Envoyer à un ami


La ville de Limoges, Enedis et EDF signent une nouvelle convention de concession pour le service public de distribution d'électricité

Le 12 décembre 2018, le maire de Limoges, Émile Roger Lombertie, Jean-Luc Gautier, directeur territorial Enedis 87, et Nicolas Marchand, directeur régional EDF Commerce, ont signé une nouvelle convention de concession pour le service public de distribution d’électricité et de fourniture d’énergie électrique aux tarifs réglementés pour une durée de 30 ans.


Signé pour la dernière fois en 1998, ce nouveau contrat fait suite au nouveau modèle de contrat signé le 21 décembre 2017, par la FNCCR, France Urbaine, Enedis et EDF intégrant les derniers cadres réglementaires et prenant en compte les enjeux de la transition énergétique.
Cette convention délègue, pour une durée de 30 ans, la gestion du réseau électrique à Enedis et la fourniture d’électricité aux tarifs  réglementés de vente (TRV) à EDF.

Un cadre national adapté aux spécificités locales

Par cette nouvelle convention de concession, Enedis continue d’investir massivement pour le réseau de la concession, de s’engager sur les enjeux environnementaux et sociétaux propres au territoire et de fournir les données de la concession à la Ville de Limoges.

EDF s’attache à maintenir un niveau de qualité de service au profit des clients bénéficiaires des TRV, notamment grâce à un réseau de centres d’appels tous basés en France (dont un est situé à Limoges et regroupe une centaine de conseillers au cœur même du territoire de
la concession).

Fruit d’une concertation entre les trois signataires (la Ville de Limoges, Enedis et EDF), ce contrat vise également à améliorer les indicateurs de performance et de suivi du service public moderne de l’électricité, qui rééquilibre la maîtrise d’ouvrage sur les réseaux et qui consolide les flux financiers, avec toujours l’objectif de garantir un service de qualité aux clients.

Dans ce cadre contractuel, EDF accompagne les clients pour les aider à maîtriser leurs consommations et leurs factures, en proposant notamment une solution numérique incluse dans le TRV : e.quilibre. EDF poursuit par ailleurs son engagement dans la lutte contre la
précarité énergétique. En particulier, EDF accompagne le déploiement du chèque énergie.

EDF met à disposition du CCAS de Limoges et des associations présentes sur le territoire une correspondante solidarité qui forme les clients démunis aux économies d’énergie au travers de nombreux ateliers.

 

La concession de la distribution de l’électricité sur la ville de Limoges, c’est...

1. Des données clients utilisateurs des réseaux électriques

•     90 076 utilisateurs du réseau électrique chaque jour ;
•     760 millions de kilowattheures acheminés et distribués en moyenne chaque année* ;
•     277 courriers de réclamations reçues.


2. Des données financières

•     34 millions d’euros de C.A. dont 27 millions issus de l’acheminement de l’électricité via
le TURPE, soit 85 % des recettes d’Enedis, le reste étant entre autre lié aux travaux de
raccordements ;
•     34 millions d’euros de dépenses dont 6,6 d’achats, notamment pour les travaux et 8,7
d’accès au réseau RTE. Plus de 2,5 millions d’euros de perte d’énergie chaque année
(kWh non facturés dont pour pertes techniques) ;
•     122 millions d’euros de valeur patrimoniale (valeur brute comptable), 165 millions d’euros
en valeur de renouvellement des ouvrages ;
•     Des ouvrages d’une durée de vie entre 30 et 50 ans, 20 ans pour les compteurs.


3. Des réseaux en quelques chiffres

•     Près de 1 000 Km de réseaux (670 km de réseau d’eau) ;
•     Des réseaux enfouis à 86 % ;
•     Deux réseaux différents : 20 000 et 400 volts séparés par 650 postes de transformation de tension ;
•     1 000 télécommandes permettant d’agir à distance sur les réseaux afin de réalimenter les clients ou programmer des interventions sur les réseaux.
* Pour les clients autres que les gros consommateurs : 436 millions de kwh acheminés, à comparer aux 6,5 millions de m3 d’eau potable distribués aux mêmes clients.


4. Des travaux et des interventions

•     Plus de 18 500 interventions réalisées chaque année chez les Limougeauds dont 98,7 % réalisées dans les délais convenus ;
•     14 Km de nouveaux réseaux mis en service chaque année ;
•     Plus de 5 chantiers de branchements chaque semaine ;
•     1 chantier de renouvellement ou de création de réseau chaque semaine.


5. La vie locale

•     Rencontres mensuelles entre Enedis et les différents services de la ville ;
•     Mise à disposition des données disponibles de consommation et de courbes de charge des contrats de la ville et bilan du territoire ;
•     Adapter les réseaux aux nouvelles technologies pour répondre aux enjeux de la transition énergétique ;
•     Échange de données cartographiques ;
•     Lutter contre la Précarité énergétique.

Envoyer à un ami


La Ville de Limoges labellisée pour la 4e année consécutive.

Pour la quatrième année consécutive, la Ville de Limoges obtient le label « Écoréseau de chaleur » décerné par l’association AMORCE pour ses deux réseaux de chaleur du Val de l’Aurence et de Beaubreuil. La remise des récompenses a eu lieu mardi 4 décembre à Paris lors de la Semaine de la chaleur renouvelable.

Le label « Écoréseau de chaleur » créé par l’association AMORCE en 2013 distingue les collectivités pour leurs réseaux de chaleur répondant à trois critères :

  • Environnemental : une chaleur distribuée issue pour plus de 50% des énergies renouvelables et de récupération*,
  • Économique : une facture globale de chauffage pour l’usager final inférieure à la solution de référence (basée sur le prix du gaz),
  • Social : une participation des associations de locataires au conseil consultatif des services publics locaux.

* À Limoges, 98% de la chaleur distribuée par le réseau de chaleur de Beaubreuil est issue d’une source d’énergie de récupération (combustion des déchets) et 78% de celle distribuée par le réseau de chaleur du Val de l’Aurence est issue d’une source d’énergie renouvelable (biomasse constituée majoritairement de plaquettes forestières provenant de la filière bois locale).

Créée en 1987, l’association AMORCE constitue le premier réseau français d’information, de partage d’expériences et d’accompagnement des collectivités en matière de politiques Énergie-Climat des territoires et de gestion des déchets. Elle accompagne les collectivités maîtres d’ouvrage des réseaux de chaleur et les représente au niveau national pour leur donner les moyens réglementaires, juridiques, techniques, fiscaux et économiques de développer et faire vivre leurs réseaux. Elle est largement reconnue au niveau national pour sa représentativité, son indépendance et son expertise dans ses trois domaines d’actions (déchets, énergie et climat, réseaux de chaleur).

Envoyer à un ami


Le conseil municipal du 29 novembre a voté le choix d’Effia comme nouveau délégataire des 7 parcs de stationnement de la ville.

Dans le cadre d’une réflexion plus globale sur la rationalisation et l’optimisation de la gestion des parkings, la Ville a souhaité un unique contrat de Délégation de service public (DSP) pour l’ensemble de ses parkings de stationnement pour une durée de 8 ans (du 1er avril 2019 au 31 mars 2027).

L’appel à candidature a été lancé en février 2018 suite à la délibération au conseil municipal du  31  janvier  validant  le  principe  d’une seule  DSP  pour  l’ensemble  des  parkings  de  la  ville (République, Tribunal, Churchill, Hôtel-de-Ville, Halles, Jourdan, Bibliothèque) et autorisant le lancement de la procédure de renouvellement du contrat.

Après la consultation de six candidats et analyse des offres, c’est la société Effia (filiale de la SNCF) qui a été retenue et proposée au conseil municipal du 29 novembre.

Durant les huit années du contrat avec Effia sont prévus plusieurs travaux d’investissement comme l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques dans tous les  parkings,  le  guidage  des  véhicules  à  la  place  par  diodes  lumineuses  pour  les  parkings République et Halles, la réfection complète de la peinture du parking République, la mise en valeur de l’accès piéton du parking Jourdan et l’élargissement des places du parking Hôtel-de-Ville.

À partir du 1er avril 2019, les parkings République et Tribunal seront exploités par le nouveau délégataire Effia. Les autres parkings resteront gérés par la société Indigo et passeront progressivement à Effia qui exploitera la totalité des parkings à compter de 2022.

Conformément au Code du travail dans le cadre d’un changement de délégataire, le personnel des parkings sera repris par Effia.

Ce nouveau contrat de DSP prévoit également le maintien des tarifs actuels pour les usagers.

Envoyer à un ami


du chauffage pour 15 équipements publics et 3 000 logements supplémentaires

Transition énergétique au cœur de Limoges : mise en service du réseau de chaleur renouvelable du Val de l’Aurence à La Bastide.


Emile Roger Lombertie, Maire de la ville de Limoges, représenté par Jean-Marie Lagedamont, adjoint au maire en charge des réseaux urbains et Valérie Patron, Directrice Régionale de Dalkia Sud-Ouest, ont inauguré ce jour la nouvelle extension du réseau de chaleur biomasse de Limoges permettant ainsi de chauffer 15 équipements publics et 3 000 logements supplémentaires, et de réduire la facture de chauffage de 10 % en moyenne.

Les travaux d’extension du réseau de chaleur du Val de l’Aurence vers La Bastide, qui ont duré moins d’un an, sont terminés. Le réseau de chaleur du Val de Laurence s’étend désormais sur 26,5 km grâce à cette nouvelle antenne de 8,2 km qui relie la chaufferie centrale du réseau de chaleur située sur le boulevard du Mas Bouyol au quartier de La Bastide. La Poste, la Gendarmerie Jouan, la Résidence la Fontaine, les Résidences de Limoges Habitat (La Bastide, La Brégère, Le Mas Loubier, Strasbourg) ainsi que différents bâtiments communaux de la ville de Limoges figurent parmi les nouveaux abonnés les plus emblématiques.
Alimenté à près de 80% par du bois-énergie, ce réseau de chaleur éco-vertueux permettait déjà d’offrir une chaleur renouvelable à un prix compétitif à plus de 10 500 équivalents-logements*, et maintenant à plus de 14 000. Au total 128 GWh/an de chaleur sont produits chaque année pour fournir le chauffage et l’eau chaude sanitaire aux 100 bâtiments raccordés.
Cette extension dont l’investissement s’élève à 8,3 M€ a été réalisée par Dalkia et des entreprises locales, avec le soutien de l’ADEME, du FEDER et de la Région Nouvelle Aquitaine. Cela permet d’éviter le rejet de 3 340 tonnes de CO2 (l’équivalent de plus de 1 800 voitures en circulation sur la ville de Limoges**).

« Dans un contexte de précarité énergétique, les nouveaux abonnés vont bénéficier de ce service public, non seulement écologique, mais aussi compétitif avec une baisse de la facture de chauffage et d’eau chaude sanitaire, pour les usagers, de l’ordre de 10 % » se félicite le Maire de Limoges.
« Nous remercions la ville de Limoges pour sa confiance. Dalkia est fier d’être à ses côtés pour lutter contre le changement climatique, à travers l’extension de ce réseau de chaleur renouvelable » précise Valérie Patron.


*la consommation d’un équivalent-logement équivaut à la consommation moyenne d’un logement de 70 m2

Chiffres clés

  • Plus de 14 000 équivalents logements chauffés
  • 26,5 km de réseau au total
  • Près de 80 % de chaleur renouvelable pour alimenter le réseau
  • 10 % de réduction de la facture de chauffage pour les usagers
  • 3 340 tonnes de CO2 évitées, comme si on retirait plus de 1 800 voitures de la circulation*

Envoyer à un ami


Du 3 au 19 septembre 2018, Limoges Métropole ouvrira une enquête publique pour la création d'une nouvelle voie entre la Bastide et le Puy Ponchet avec franchissement de l'A20 sur la ville de Limoges.

D’un côté, La Bastide, quartier d’entrée de ville en pleine restructuration, et de l’autre, Le Puy-Ponchet, secteur en plein essor doté d’équipements récents de loisirs (ex : L’Aquapolis), de vie quotidienne et d’activité économique, avec la proximité d’Ester Technopole. Pour relier ces deux espaces, Limoges Métropole souhaite créer un nouveau pont dédié aux transports en commun et aux modes doux. Le but : améliorer l’accessibilité des quartiers, des équipements et des services du territoire. C’est là l’un des enjeux du Programme de renouvellement urbain à l’œuvre.

Objectifs

- Répondre à des problématiques socio-économiques, en permettant une liaison physique à l’emploi et aux activités socialement intégrantes par-delà l’autoroute,

- Répondre à des problématiques environnementales en créant un pont dédié aux transports en commun et aux modes doux, tout en préservant et en mettant en valeur l’environnement et le paysage,

- Favoriser le désenclavement par l’évolution du tracé des lignes de bus, dans la continuité du Programme de Renouvellement Urbain,

- Compléter la desserte à venir des nouvelles lignes du Bus à Haut Niveau de Service, en cohérence avec la réorganisation du réseau de transports urbains.

Ce projet, dont les travaux seront financés, le cas échéant, à 100 % par la Communauté d’Agglomération incarne le volontarisme de Limoges Métropole de renforcer les opérations d’aménagement menées dans le cadre du Programme de Renouvellement Urbain dont les premiers travaux ont débuté en 2017, afin d’apporter au quartier de la Bastide un tout nouveau visage et de nouvelles connexions avec son environnement.


Avis d'enquête publique

En application de l’article L.103-2 du Code de l’Urbanisme, afin de porter ce projet à connaissance et permettre à chacun de s'exprimer, une concertation publique préalable à son élaboration a été organisée au printemps. Limoges Métropole informe les personnes intéressées qu'une enquête publique, portant sur l'ouverture de cette nouvelle voie, se déroulera du lundi 3 au mercredi 19 septembre inclus.

Pendant toute la durée de l’enquête, un dossier et un registre d’enquête seront tenus à la disposition du public, afin que chacun puisse en prendre connaissance et consigner éventuellement ses observations, propositions et contre-propositions. Le registre ouvert à cet effet, sera disponible dans les lieux suivants :

- Communauté d’agglomération Limoges Métropole : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.

- Mairie de Limoges : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.

- Mairie annexe de la Bastide : les lundis de 13h30 à 17h30 et du mardi au vendredi de 14h à 17h30.

Une adresse mail a également été créée pour toutes les correspondances relatives à l'enquête : ep.bastide-puyponchet@sfr.fr

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le dossier d'enquête publique.

Envoyer à un ami


Le parking reste ouvert

Dans le cadre du projet de transformation de la place de la République mené par la Ville de Limoges, Indigo va créer une nouvelle sortie piétonne, améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et renforcer la sécurité incendie du parking République.


Durant les travaux, le parking demeure accessible (mais 1/3 des places seront neutralisées) et les usagers sont invités à utiliser les trois autres parcs de stationnement situés à seulement quelques minutes :
- le parking Jourdan (rue Charles-Gide) : 3 minutes à pied / 4 minutes en voiture
- le parking Tribunal (1 place d’Aine) : 7 minutes à pied / 4 minutes en voiture
- le parking Les Halles (place de la Motte) : 7 minutes à pied / 4 minutes en voiture

Si vous êtes abonné/résident au parking République, vous avez la possibilité de transférer votre abonnement au parking Jourdan.

 

 

Renseignements au 05 55 32 88 82
ou à la boutique Indigo Bibliothèque
18, rue François-Mitterrand
Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 19h

 


La ville de Limoges utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies sur les sites de la ville de Limoges.

En savoir plus