Accueil Actualités Cadre de vie

Cadre de vie


Envoyer à un ami


Seul, avec des amis ou en famille, découvrez les sentiers pédestres de Limoges

77 km  de sentiers pédestres à découvrir...

 

Cliquez ici pour accéder à la carte

Téléchargez le livret

 


Envoyer à un ami


Dans la perspective d’une restructuration complète du jardin d’Orsay actuellement à l’étude, la Ville de Limoges, avec le concours du Rotary club de Limoges Porcelaine, va planter 11 nouveaux arbres.

Vendredi 13 avril à 11h30, Vincent Léonie, adjoint au maire en charge des espaces verts, et des membres du Rotary club de Limoges Porcelaine, procéderont à la plantation du premier arbre de cette nouvelle opération visant à ré-arborer ce jardin historique de la ville.

À l’occasion de cette opération menée par la Ville avec le soutien du Rotary club de Limoges Porcelaine, 11 nouveaux arbres vont être plantés afin de reconstituer à terme un bosquet urbain au cœur du jardin d’Orsay.


11 essences différentes, issues du Limousin mais aussi de la France, ont été sélectionnées pour illustrer la richesse du patrimoine naturel régional et national : érable champêtre, érable sycomore, noyer commun, pin sylvestre, peuplier blanc, tremble, merisier, chêne vert, chêne
rouvre, tilleul à petites feuilles et houx.

Après la création d’un espace arboré de mémoire à proximité du monument aux morts (avec des arbres représentant les pays belligérants de la Seconde Guerre mondiale), ce nouveau programme de plantation s’intègre lui aussi dans un projet plus global de restructuration du jardin d’Orsay étudié par la Ville, qui souhaite lui apporter de nouvelles fonctionnalités. Le jardin verra, au terme de son réaménagement, son nombre d’arbres augmenter de 60 à 90 individus.

Envoyer à un ami


La ville de Limoges rappelle qu'un nouvel arrêté municipal modifie les horaires autorisés pour les travaux de jardinage et de bricolage depuis février 2017.

Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer des nuisances sonores portant atteinte à la tranquillité du voisinage, tels que pompes d’arrosage, tondeuses à gazon, motoculteurs, débroussailleuses tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies ... sont interdits, en dehors des horaires suivants :


- Du lundi au vendredi : 8h30 - 12h et 14h30 - 19h30
- Samedi : 9h- 12h et 15h - 19h
- Dimanche et jours fériés : 10h - 12h



Le Service Communal d’Hygiène et de Santé de la Ville de Limoges, dans le cadre de ses missions et des pouvoirs de Police du Maire, traite l’ensemble des réclamations des administrés de la Ville de Limoges relatives aux nuisances sonores.

 

Renseignements
Direction sécurité prévention salubrité
Service communal d’hygiène et de santé
Tel. : 05.55.10.56.52

Téléchargez l'arrêté municipal

 

Envoyer à un ami


De nouvelles dénominations de voies et d’équipements ont été décidées par la Municipalité lors du Conseil municipal du 31 janvier 2018.  La Ville de Limoges procédera ainsi à la pose des plaques correspondantes fin avril 2018.

Les nouvelles dénominations votées sont les suivantes :


Lotissement de La Fayette - Secteur du Roussillon :

• Rue Gustave et Fernande GOETSCHEL : commerçants à Limoges, ils figurent à Limoges parmi les premières familles à avoir été traquées par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Membres de la Résistance, Gustave GOETSCHEL, déporté, mourut le 6 février 1944 au camp d’Auschwitz, son épouse, Fernande, fut déportée durant 17 mois à Auschwitz et Birkenau.


Lotissement Le Val Pré Vert II - Landouge :

• Rue Jeanne MOREAU (1928-2017) : actrice, chanteuse et réalisatrice, elle est la première femme élue à l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France. Avec plus de 130 films à son actif, elle obtint plusieurs Césars et un Oscar d’honneur.

• Rue Michèle MORGAN (1920-2016) : actrice, elle tourne 70 films entre 1930 et 1980 et est la première actrice à recevoir le Prix d’interprétation féminine au premier Festival de Cannes en 1946. Elle reçut un César d’honneur ainsi qu’un Lion d’or en hommage à sa contribution au cinéma.

• Rue Danièle DELORME (1926-2015) : actrice et productrice de cinéma. Elle est la fille du peintre et affichiste André Girard et d’Andrée Jouan. En 1984, elle est nommée membre du Conseil économique, social et environnemental où elle siègera jusqu’en 1994.

 

Le jardin public situé place Stalingrad se dénommera désormais Square Jean-Marie MASSE (1921-2015) :

grand artiste de jazz, il a fait de Limoges une place forte de jazz mondialement reconnue. En 1948, il fonde le Hot Club de Limoges et organise le premier concert de la cité porcelainière avec une pointure du Jazz : Rex Stewart. En 1989, il crée Jazz FM puis par la suite Swing FM.


Espace C.I.T.É (Communication, Information, Télédiffusion et Échanges):

Afin d’attribuer à cette grande dame un lieu important situé à proximité du musée de la Résistance et de la place des Justes, au coeur du quartier historique, cet équipement se dénommera désormais Espace Simone VEIL (1927-2017). Femme politique, elle est nommée ministre de la Santé en 1974 et fait adopter la loi dépénalisant l’interruption volontaire de grossesse, dite « loi Veil ». Elle est la première présidente du Parlement Européen, et fut, entre 1993 et 1995, ministre d’Etat, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville. Elle est élue à l’Académie française en 2008. Elle repose au Panthéon auprès de son époux.


• Equipements publics - quartier de Beaubreuil :

Espace enfance Marcel Proust - 32 allée Marcel Proust : ce nouvel équipement se dénommera « Pôle jeunesse SANFOURCHE » (Jean-Joseph SANFOURCHE, dit « Sanfourche », 1929-2010), peintre, poète, dessinateur et sculpteur français. Il a pratiqué l’art brut et entretenu une correspondance assidue avec Gaston Chaissac, Jean Dubuffet et Robert Doisneau.

Envoyer à un ami


Envoyer à un ami


Envoyer à un ami


Envoyer à un ami


Envoyer à un ami


Envoyer à un ami


Envoyer à un ami


Envoyer à un ami


Envoyer à un ami


Envoyer à un ami


Envoyer à un ami