Accueil Actualités Cadre de vie Lutte contre la pollution lumineuse

Lutte contre la pollution lumineuse

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre.

Extinction de l'éclairage public expérimentée à partir du 18 décembre dans le jardin Jean Fiacre à Beaune les Mines

Soucieuse de diminuer sa consommation énergétique et de lutter contre la pollution lumineuse, la Ville de Limoges (qui depuis le 1er janvier 2017 dispose de la compétence « éclairage public ») poursuit son expérimentation d’extinction de l’éclairage public une partie de la nuit au jardin Jean-Fiacre situé à Beaune-les-Mines, à partir de 21 heures.


Pour rappel, depuis le 8 juin, la Ville expérimente l’extinction de l’éclairage public :
- à partir de 23 heures sur le parc de stationnement Bichet, situé entre les bords de Vienne et la rue de Nexon;
- et à partir de 2 heures du matin sur l’esplanade du Mas Jambost, située à proximité du gymnase Henri-Normand et de l’espace associatif Lucien-Neuwirth.


Ces phases de test s’inscrivent également dans une démarche de développement durable car il faut savoir que la durée de vie moyenne d’une lampe est estimée à quatre ans environ.
En matière de consommation électrique, 1 800 000 € sont dépensés chaque année pour l’éclairage public, auxquels s’ajoutent annuellement 720 000 € de maintenance.


L’expérimentation menée devrait permettre d’évaluer les résultats obtenus à la fois en termes d’économie et de développement durable et d’appliquer ensuite cette mesure à d’autres secteurs identifiés où l’éclairage de nuit pourrait ne pas s’avérer nécessaire.


La ville de Limoges utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies sur les sites de la ville de Limoges.

En savoir plus