Accueil Actualités Culture Du nouveau au musée des Beaux-Arts
Accueil Actualités Du nouveau au musée des Beaux-Arts

Actualités

Publiée le 30 Juin 2017

Culture

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer à un ami

Du nouveau au musée des Beaux-Arts

à découvrir à partir du 1er juillet

Musée des Beaux-Arts de la Ville de Limoges :

Nouvel accrochage permanent des collections Beaux-Arts à partir du 1e juillet

À partir du 1e juillet, le musée des Beaux-Arts de la Ville de Limoges s’offre aux regards des visiteurs sous un nouveau jour avec de nouvelles acquisitions, des oeuvres restaurées ou sorties des réserves, et d’autres déplacées. Avec près d’un tiers du parcours Beaux-Arts renouvelé, le circuit fait notamment la part belle à la place de la femme dans l’Art, met en lumière les genres et mouvements picturaux et valorise la peinture de paysages. Le musée propose désormais une quarantaine d’oeuvres nouvelles sur environ 120 oeuvres présentées (peintures, dessins, sculptures).

À cette occasion, le musée proposera par ailleurs aux visiteurs les 1e et 2 juillet 2017 une redécouverte de ses collections le temps d’un week-end animé de conférences, d’activités pour les familles, et de visites guidées pour tous.

Samedi 1e juillet
De 14 h à 16 h - Auditorium
Série de conférences sur la place des femmes dans l’Art au musée des Beaux-arts de Limoges.
Interventions de trois spécialistes autour de la thématique de la femme, de sa représentation et de sa place comme artiste, à partir des collections du musée.
En partenariat avec l’Association des Amis du musée.
Durée : 2 heures
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Capacité : 50-60 personnes
• 14 h 10 - Entre la loi et la transgression : Judith et la fille de Jephté à l’époque moderne
Corinne Meyniel, historienne du théâtre religieux
Il est une vérité un peu générale qui consiste à dire que plus une époque est patriarcale, plus elle produit de figures féminines transgressives dans ses représentations. Les artistes de l’Ancien Régime, qu’ils soient peintres ou littérateurs, laïcs ou clercs, ont abondamment puisé dans la matière biblique pour traiter - parfois de manière obsessionnelle - ces personnages de femmes qui échappent aux critères de jugement traditionnels.
Parmi elles, Judith, la femme fatale, sera omniprésente à la Renaissance et à l’âge classique quand la victime totale qu’est la fille de Jephté s’impose au siècle des Lumières.
La conférence s’attachera à retracer l’histoire des représentations de ces deux destins problématiques et contestés, les questions morales qu’elles posaient et l’usage que les artistes en ont fait.

• 14 h 40 - Berthe Morisot, impressionniste et pionnière
Laurent Manoeuvre, historien de l’art
Au cours des années 1880, alors que Paris s’impose comme capitale artistique internationale, l’impressionnisme fait des émules parmi les artistes nordiques, britanniques, nord-américains et australiens. Un peu partout dans le monde, il en résulte des tensions entre académies et mouvements d’avant-garde, sur fond de lutte pour la légitimation d’identités nationales. Pour les femmes qui participent à ces mouvements, comme Berthe Morisot, le combat se double d’une dimension supplémentaire : la reconnaissance du statut d’artiste à part entière et, plus généralement, l’obtention de droits équivalents à ceux des hommes.

• 15 h 10 - Conférence - Les femmes artistes : vers la reconnaissance
Emmanuelle Héran, conservatrice en chef des jardins du musée du Louvre
Depuis quelques années, les femmes artistes font l’objet d’une réhabilitation, de Camille Claudel à Séraphine de Senlis, en passant par Frida Kahlo. Expositions, livres et films permettent aujourd’hui de les placer dans la lumière.
Cette conférence sera l’occasion d’en découvrir plusieurs, dont certaines sont bien représentées dans les collections des musées de Limoges.


Dimanche 2 juillet
De 14 h 30 à 15 h : Visite guidée des collections Beaux-Arts.
Une visite guidée du nouvel accrochage par le conservateur en charge de la collection Beaux-Arts.
Durée : 1 heure - Tarif : gratuit
Entrée libre dans la limite des places disponibles - Capacité : 30 personnes
Pendant les deux jours, et jusqu’au 31 août 2017
Activité famille : parcours-jeu « 10 femmes-1 bikini : un motif réjouissant »
À l’occasion du nouvel accrochage de la collection Beaux-Arts, le musée propose un parcours autonome en famille : à l’aide d’un livret, les visiteurs partiront à la recherche d’un bikini égaré et caché au coeur d’une série de tableaux du nouvel accrochage Beaux-Arts.



Retour à la liste des actualités || Voir les archives


La ville de Limoges utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies sur les sites de la ville de Limoges.

En savoir plus