Accueil Actualités Réaménagement de la place de la République

Actualités

Publiée le 30 Septembre 2016

Cadre de vie

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer à un ami

Réaménagement de la place de la République

L'agence In situ paysage et urbanisme retenue

Acté lors du conseil municipal mercredi 28 septembre 2016, le choix du groupement maître d’oeuvre pour le réaménagement de la place de la République, de la place Fournier et des rues Saint-Martial, de la Terrasse, de la porte Tourny et Fitz James, est désormais connu : il s’agit d’In Situ, agence de paysage et d’urbanisme reconnue pour la qualité de ses réalisations.

Le défi de cet ambitieux projet d’aménagement consiste à :

→ Valoriser le site par la polyvalence des usages, pour en faire l’élément majeur du centre-ville
→ Requalifier l’espace public par un aménagement de qualité, en réorganisant la circulation, le stationnement et les liaisons piétonnes.
→ Renforcer l’attractivité touristique par la valorisation des vestiges archéologiques et la construction d’un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP)
→ Renforcer la dynamique économique du centre-ville par la construction de nouvelles surfaces commerciales


La Ville de Limoges entend associer la population à ce grand projet urbain, comme elle l’a déjà fait avant le lancement des premières études et du dialogue compétitif.

Les points forts du projet retenu

Le projet, présenté par l’équipe In Situ propose de réinventer la place de la République selon trois grands principes d’aménagement avec :

1. Une lisière fertile pour créer un espace convivial et «réactiver» les terrasses
2. Un plateau évènementiel, large espace polyvalent destiné à accueillir tous types d’événements
3. Une grande halle* (à vocation culturelle pour permettre l’implantation d’un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine et à vocation commerciale)
* la réalisation de cet ensemble architectural devra faire l’objet de consultations spécifiques.

Avec ce réaménagement, la ville conforte l’idée de créer un coeur de ville davantage ouvert aux piétons et favorise ainsi une pratique résolument moderne de l’espace public, une nouvelle façon de vivre la ville.

 


En modifiant sensiblement la composition actuelle de la place, il met en place des éléments destinés à contribuer au dynamisme et au renouvellement de l’image de ce lieu.

L’équipe propose des espaces diversifiés :

→ La lisière arborée, l’ouverture vers la place Fournier, les jeux d’eaux d’agréments sont autant d’éléments qui offrent au site des ambiances riches et variées.
→ Le grand plateau central offre un nouvel espace de vie polyvalent aux habitants sans  être austère.
→ La grande halle* proposée permettrait d’intégrer les fonctions commerciales et culturelles propres à redynamiser l’activité et l’attractivité de la place de la République.
L’objectif est qu’elle puisse accueillir un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP) équipement culturel de proximité ayant pour but la sensibilisation, l’information et la formation de tous les publics à l’architecture et au patrimoine.


 

Un projet marqué par un souci de concertation

Vendredi 14 octobre, à 20 heures, la Ville de Limoges organisera à l’Opéra Théâtre une réunion publique, présidée par Emile Roger Lombertie, maire de Limoges afin de présenter le projet du lauréat et les grands principes d’aménagements envisagés, en présence du groupement de maîtrise d’oeuvre.
Cette présentation sera suivie d’un temps d’échanges avec l’assistance.
D’autres actions de concertation seront également menées dans les mois à venir.

Présentation du projet


Réinventer la place de la République

La place s’insérera dans un vaste plateau piétonnier qui fédérera les espaces publics et leur donnera une unité afin de redevenir un lieu central pour la ville. Facilement identifiable et appropriable par tous, cet espace devra s’inscrire dans la durée. Pour cela, l’équipe propose de travailler en particulier sur les franges de la place pour l’ouvrir et la connecter avec les espaces publics environnants.

L’aménagement devra permettre aux piétons de la traverser en tous sens : un grand soin sera apporté aux parcours piétonniers et plus particulièrement aux déplacements des personnes à mobilité réduite.

Le traitement de la place se déclinera en deux ambiances différentes : une grande clairière qui occupera l’espace central et des rives plantées à sa périphérie.

La grande clairière de forme elliptique se matérialisera par un traitement de sol différent.  Il s’agira d’un lieu polyvalent destiné à accueillir de nombreux usages aussi bien ceux du quotidien que les événements particuliers (spectacles, concerts, banquets, vide-greniers, matchs de basket, marché de Noël, marchés éphémères, patinoire, etc.).
Elle sera traitée comme une vaste scène destinée à faire vivre la place au fil de l’année. Sa forme invitera au rassemblement, c’est une forme emblématique qui renouvellera l’identité de la plus grande place de Limoges.

Le sol sera constitué d’un grand tapis minéral en béton de porcelaine, coulé en place, ponctué d’éclats de céramique et cerné d’un anneau émaillé qui récupérera toutes les eaux de surface de la place et de ses rives. Tout autour, les lisières seront revêtues d’un pavage de granit ocre, qui rappellera la pierre de Saint-Yrieix.

Les rives exposées au Nord seront plantées par des arbres qui formeront une lisière arborée sous laquelle de grandes terrasses de café pourront s’implanter. Ces plantations créeront une transition douce entre la place et les fronts bâtis environnants. Elles offriront également la possibilité d’avoir des espaces plus intimes et calmes qui permettront d’avoir des micros jardins, fontaines sèches, des lieux propices pour se reposer un instant.

Des jeux d’eau d’agréments seront proposés à l’angle de la place entre l’hôtel Mercure et les Galeries Lafayette. Le manège pourra être repositionné en partie haute de la place du côté de la rue de la Terrasse.

La place Fournier sera ponctuée de quelques arbres et accueillera de grands bancs. Les passages entre la place et le boulevard Carnot seront requalifiés et éclairés.

 

Innover par une mise en lumière mettant en scène la place de la République

De nuit, le sol clair du plateau central intègrera des agrégats luminescents, en surface du «béton de porcelaine», afin de produire un balisage lumineux bleu cyan plus ou moins dense réparti sur la surface. En journée, la lumière solaire rechargera en photons les pigments photoluminescents qui restitueront une lumière ambiante la nuit venue. Des projecteurs directionnels situés sur les plus hautes façades des bâtiments qui ceinturent la place accompagneront cette  constellation luminescente d’un doux tapis de lumière légèrement bleutée. Ces éclairages seront complémentaires et donneront à la place une ambiance
lumineuse singulière et apaisée.

Des petits mâts en céramique et des appliques en façades créeront une ambiance plus chaleureuse et festive aux lisières de la place.




Du mobilier céramique

Une gamme de mobilier en céramique pourra être mise en place. Quelques bancs circulaires en pierre seront disposés au pied des arbres, équipés d’assises et de quelques dossiers, revêtus ponctuellement de céramique, ces diverses incrustations compléteront de manière contemporaine le parcours céramique et l’identité même de la Cité.

Une signalétique discrète sera proposée ainsi que la mise en place d’un sol connecté. Une charte des terrasses permettra d’organiser l’implantation de celles-ci.


Une grande halle* (à vocation culturelle et commerciale)

*A noter : la réalisation de cet ensemble architectural devra faire l’objet de consultations spécifiques, un concours d’architecture sera lancé.

Les grands principes d’améganement :

Cette nouvelle halle pourrait être constituée de deux bâtiments qui accueilleraient côté ouest, l’équipement culturel (Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine et mise en valeur des vestiges Saint-Martial) et côté est un bâtiment à vocation commerciale. Ce programme construit pourrait associer le CIAP à d’autres programmes complémentaires afin d’affirmer sa mixité et de le rendre plus attractif.

Entre les deux bâtiments un large passage permettrait de faire le lien entre la place de la République et la place Fournier. Deux toits contigus couvriraient ces deux plots et exprimeraient une longue halle continue. Cette halle réinstallerait en quelque sorte le «filtre» et la canopée que constituaient l’ancien mail de platanes et l’ancien théâtre.

Sous la toiture, deux terrasses hautes proposeraient de nouveaux usages et un tout autre point de vue sur l’étendue de la place. Un nouvel accès au parking sous la place s’envisagerait depuis ces nouveaux bâtiments au droit du passage Saint-Nicolas.

L’équipe propose de redéployer et de revivifier les commerces, de renforcer la dynamique économique du centre‐ville. Pour cela elle propose d’ouvrir et de «retourner» certaines façades commerciales ou encore d’activer le toit de certaines enseignes (comme celui des Galeries Lafayette). Les terrasses des cafés pourraient être redéployées, de petits kiosques créés....

 

 

Place Fournier : un espace convivial ouvert à la flânerie




Retour à la liste des actualités || Voir les archives