Accueil Actualités Inauguration des rues piétonnes réaménagées

Actualités

Publiée le 22 Juin 2017

Cadre de vie

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer à un ami

Inauguration des rues piétonnes réaménagées

Quatre rues piétonnes du centre-ville ont fait peau neuve

Dans le cadre du projet d'envergure de requalification des rues du centre-ville de Limoges - rues Ferrerie, du Clocher, du Consulat et du Temple -, la Communauté d’Agglomération Limoges Métropole et la Ville de Limoges ont procédé depuis le lundi 20 juillet 2015 à des travaux d'eau potable, d'assainissement, de voirie, d'éclairage public, au titre de leurs compétences respectives.


Des travaux de remplacement de conduites de gaz et de réseaux divers (électriques par ERDF, gaz par GRDF et télécommunication par Orange) ont également été réalisés.


La Communauté d'Agglomération Limoges Métropole et la Ville de Limoges avaient ainsi fait le choix d'une rénovation totale des rues piétonnes, en concertation avec les commerçants et les riverains du secteur.


Cette opération avait pour finalités la redynamisation des rues du centre-ville et l’amélioration du cadre de vie.


Le caractère piétonnier des rues a également été renforcé avec la mise en place de bornes escamotables et l'usage de badges à l'usage des riverains, des commerçants et des livreurs.


Les travaux, dont le coût global s'est élévé à 4 575 000 euros, ont été financés par la Communauté d'Agglomération Limoges Métropole à hauteur de 3 182 500 euros (70 %) et par la Ville de Limoges à hauteur de 1 392 500 euros (30 %).

Retour sur un chantier d'envergure

 





Les travaux ont débuté le 20 juillet 2015 et se sont terminés à l'été 2017, 2 ans durant lesquels ont été réalisés dans les quatre rues principalement concernées par l'opération, les rues piétonnes Ferrerie, du Clocher, du Consulat et du Temple, des travaux d'eau potable, d'assainissement, de voirie, d'éclairage public mais également des travaux concernant les travaux de réseaux électriques, de gaz et de télécommunication.

 

 

 

Durant le chantier, les accès piétons aux commerces ont toujours été maintenus avec une prise en compte des périodes de fortes affluences, notamment pendant les fêtes de fin d'année et les soldes avec des suspensions de chantier, en concertation avec les commerçants.

 

 

 

 

 

De nouveaux modes de fonctionnement


RÈGLES D'ACCÈS ET DE CIRCULATION DANS LES RUES PIÉTONNES

Les travaux de réaménagement des rues piétonnes sont l'occasion pour la Ville de Limoges de revoir les modalités d'accès des véhicules dans le périmètre piéton.

L'objectif est double : proposer des créneaux horaires adaptés et suffisamment souples pour répondre aux besoins de l'ensemble des usagers intéressés (résidents, commerçants, livraisons) et mieux contrôler les accès en installant des bornes automatiques sur les principaux points d'entrée et de sortie. L'objectif est de préserver le revêtement en dalles et pavés d'une utilisation trop intensive.

Règles d'accès :
- résidents avec garage : accès tous les jours 24/24 par badge
- résidents sans garage : accès tous les jours sauf mercredi entre 11h et 19h et samedi entre 11h et 19h (créneau avec la plus forte affluence piétonne) par badge
- commerçants et livraisons : accès tous les jours de 6h à 11h (en appuyant directement sur le bouton "livraison" du totem d'accès)

Le temps d'accès dans l'aire piétonne est limité à 20 minutes.

Ces dispositions sont valables dans les rues :

- du Clocher, du Consulat, de la Cruche d'Or, Ferrerie, du Temple, de la Petite rue du Temple, Venelle du Temple, Gaignolle (partie basse jusuq'au n°10), Place St Michel : accès contrôlé par bornes.
- mais également Gorre, Gaignolle (partie haute, à partir du n°10) , Barny, Murier : accès non contrôlé par bornes

Règles de circulation
4 points d'entrée sont prévus : en bas de la rue du Clocher, en bas de la rue du Temple, en bas de la rue du Consulat, Place St Michel (côté Place Pinchaud)
3 points de sortie sont prévus : En haut de la rue du Consulat, en bas de la rue du Temple (valable uniquement pour les véhicules venant de la rue du Temple) et rue Elie Berthet (valable uniquement pour les véhicules venant de la rue Cruche d'Or).

Modalités de distribution des badges
Les badges seront délivrés aux propriétaires des logements et/ou de garages à l'Hôtel de Ville, à l'accueil de la direction du domaine public durant la deuxième quinzaine de juin. La première fourniture du badge est gratuite en cas de perte ou de détérioration, les badges seront ensuite payants.


Mise en service des bornes : 10 juillet 2017

Téléchargez le nouveau plan de circulation dans les rues piétonnes

 


CIRCULATION ET RETOUR DU MARCHÉ PLACE DES BANCS

Consciente de la gêne occasionnée pendant les deux ans de travaux, la Ville de Limoges souhaite redynamiser la place des Bancs. Outre le retour du marché quotidien, la Ville de Limoges a choisi d’y proposer le samedi, un marché élargi intégrant également les étals de la place Haute-Vienne. La nouvelle implantation des étals permettra l’installation des terrasses des cafés qui contribueront à faire de la place, un véritable lieu convivial.

Pour mettre en oeuvre cette nouvelle organisation, un élargissement de la place est nécessaire : la place des Bancs sera ainsi mise en sens unique, dans le sens place du Poids-Public à rue des Halles. Le maintien de ce seul sens de circulation permettra une accessibilité aisée à l’ensemble du quartier.


L’autre sens de circulation, qui joue aujourd’hui un rôle secondaire, sera supprimé au profit de la restitution d’une bande de stationnement afin d’offrir le même nombre de places de stationnement qu’actuellement.


Modification du sens de circulation le 7 juillet
Retour du marché de producteurs le 8 juillet

Le marché sera officiellement inauguré par Emile Roger Lombertie, maire de Limoges, samedi 8 juillet.



 

COLLECTE DES DÉCHETS

Les dispositions prises durant les travaux resteront les mêmes à l'issue du chantier, excepté pour les collectes des cartons.

Ce qui ne change pas après les travaux :

- plus aucun bac individuel ne sera présent dans les rues du Temple, du Consulat, Ferrerie, du Clocher, petite du Temple, venelle du temple, du Murier, de Gorre et Barny. Les personnes disposant encore de bacs individuels sont invités à contacter la Direction de la Propreté pour programmer une reprise des bacs.
- utiliser les différents points de regroupement mis à la disposition des riverains pour évacuer leurs ordures ménagères aux quatre points suivants : place Etienne-Pinchaud, rue Basse Comédie, rue Jean-Jaurès et place des Bancs,
- présenter les sacs bleus transparents destinés aux déchets recyclables à proximité immédiate de ces points de regroupement chaque mardi soir (veille de la collecte). Les sacs bleus transparents destinés au tri vous seront distribués gratuitement sur simple demande au numéro vert 0800.86.11.11 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Concernant la collecte du verre, les bornes à verre les plus proches autour du chantier sont situées : Place des Bancs, Place Stalingrad, rue Elie-Berthet ainsi qu'à l'arrière des Halles centrales. Pour les commerçants qui avaient été dotés de bacs à verre spécifiques, pas de changement, ils sont invités à continuer les déposer au même endroit que durant la période du chantier, au niveau de la rue Jean-Jaurès.

Ce qui change après les travaux :

A compter du mardi 11 juillet, le service de collecte des cartons des commerçants du centreville reprend en porte à porte. Les cartons destinés à être recyclés devront être déposés au plus tard à 19h00, les mardis et vendredis.

Pour toutes interrogations concernant la gestion des déchets à l'issue des travaux,
les riverains et commerçants des rues précitées peuvent contacter
la Direction de la Propreté au 0800.86.11.11 (appel gratuit depuis un poste fixe)


 

Un peu d'histoire


Les rues du Temple, Ferrerie et du Consultat sont parmi les plus anciennes de Limoges, les deux premières étaient déjà comprises, au Xème siècle, dans la première enceinte fortifiée du Château de Limoges, bâti autour du tombeau de Saint-Martial.


- La rue du Temple :

La rue du Temple est ainsi dénommée depuis le XIIème siècle parce que l'ordre du Temple percevait des rentes sur des immeubles qu'il possèdait dans cette rue et quelques autres avoisinantes. Elle conduisait de la rue des Taules à la rue Ferrerie. Nombre de familles  bourgeoises y avaient leurs demeures. L'aisance acquise permit au XVIème siècle la construction d'hôtels particuliers avec double entrée, l'une rue du Temple, l'autre dans l'une des rues parallèles, que ce soit celle du Clocher ou du Consulat.

De 1418 à 1430, c'est dans la rue du Temple qu'est installé l'atelier monétaire de Limoges, l'Hôtel de Ville y a eu son siège de 1786 à 1791 ; le Mont de Piété y est resté de 1853 à 1902.


- La rue Ferrerie :

La rue Ferrerie est dite "Ferraria" dès le XIIIème siècle. Ce nom lui vient du fer dont la négoce avait  son centre dans cette rue ; tradition qui s'est perpétuée jusqu'au début du XIXème siècle. Par sa situation, elle a été jusqu'à la fin du XIXème siècle, époque où on a percé la rue des Halles, la seule rue faisant communiquer deux des centres d'affaires de Limoges, la place des Bancs et la place Saint-Michel.

La rue du Consulat :

Sans être aussi ancienne, la rue du Consulat a joué un grand rôle dans l'histoire municipale de
Limoges jusqu'à la fin du XVIIIème siècle.

Primitivement, il s'agissait du fossé tracé parallèlement au rempart du Xème siècle et une partie des étangs de la Motte s'y écoulait. Les constructions bâties au delà du fossé ont nécessité deux siècles plus tard la construction d'une deuxième enceinte.

Les maisons bâties depuis cette époque sur le côté pair de la rue s'appuient encore sur le reste de l'ancienne muraille, ce qui explique la différence de niveau entre la rue du Temple et la rue du Consulat.

La dénomination "rue du Consulat" ne date que de la fin du XVème siècle, vers 1486, époque à laquelle les consuls acquièrent dans la rue deux maisons pour y installer le siège de l'Hôtel de Ville. Celui-ci y reste trois siècles. Rebâtie plusieurs fois, la maison commune est dans un état proche de la ruine quand le maire et les échevins de Limoges la vendent en 1786. Elle occupait alors l'emplacement de l'immeuble qui porte aujourd'hui le numéro 15.

La rue s'appelait avant le XVème siècle Fontgrauleu ou Fontgrouleu, ce qui peut signifier en langue limousine "fontaine bouillonnante", ou peut-être "fontaine avec un bassin" ou encore "fontaine de Corbeau". C'est dans cette rue que sont nés en 1625, le Lieutenant Général de Police Gabriel Nicolas de la Reynie, en 1668, le Chancelier d'Aguesseau et en 1784, le Maréchal Bugeaud, duc d'Isly.

La présence pendant trois siècles, du siège de l'administration communale dans la rue du Consulat a permis la construction, comme dans la rue du Temple et la rue Ferrerie, d'hôtels particuliers par les plus anciennes familles limousines.


- La rue du Clocher :

À la fin du Xème siècle, cette voie en pente fait alors la jonction entre le château, installé place de la Motte et l'abbaye située sur l'actuelle place de la République. Elle doit d'ailleurs son nom au clocher de la basilique Saint-Sauveur, la plus grande des églises de l'abbaye Saint-Martial et non à celui de l'église Saint-Michel-des-Lions.

Jusqu'au XIXème siècle, la rue est décrite comme "accidentée". Puis elle devient et restera dédiée au commerce.

 



Retour à la liste des actualités || Voir les archives