Accueil Actualités Disparition de Georges Emmanuel Clancier

Actualités

Publiée le 04 Juillet 2018

Culture

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer à un ami

Disparition de Georges Emmanuel Clancier

L'hommage d'Emile Roger Lombertie, Maire de Limoges

La disparition de Georges-Emmanuel Clancier marque la fin d’une époque. « Le pain noir », cette terrible épopée limousine, ce prodigieux témoignage du passage de nos grands-parents de la condition paysanne à la condition ouvrière, le « Pain Noir » donc fait son entrée dans
cette grande tradition romanesque française, aux côtés de la « Comédie Humaine » ou des « Rougon-Macquart ».


J’ai rencontré Georges-Emmanuel Clancier, trop rarement malheureusement, mais j’ai pu lui dire mon respect et mon admiration pour une œuvre qui a bercé ma jeunesse. Je lui ai également dit combien elle avait marqué les hommes et les femmes de ma génération et à
quel point elle s’inscrivait dans notre mémoire collective limougeaude dont elle constitue un élément identitaire indépassable.


Au-delà de l’histoire, il nous appartient aujourd’hui de transmettre à nos enfants l’œuvre littéraire et poétique de Clancier. Elle est née d’un terroir - le nôtre - mais elle confine à l’universel. C’est notre fierté.


Je présente mes condoléances attristées, en mon nom et au nom de la ville, aux membres de sa famille.

 


Émile Roger Lombertie, maire de Limoges

 

 



Retour à la liste des actualités || Voir les archives


La ville de Limoges utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies sur les sites de la ville de Limoges.

En savoir plus